Plus de capteurs = plus d'énergie gratuite produite

Plus on place de capteurs, plus le système solaire permettra de couvrir une partie importante du besoin énergétique pour le chauffage de l’eau (fraction solaire). Voici un graphique qui exprime, tout au long de l'année, le pourcentage de l'énergie nécessaire que différents systèmes solaires vont pouvoir couvrir (on parle de taux de couverture, ou fraction solaire).

graphique_differents_apports_energetiques_sur_l_annee_0.png

 

La zone grise symbolise le besoin énergétique pour le chauffage de l'eau. Il varie légèrement au cours de l'année, en fonction de la consommation et de la température de l'eau froide. Les différentes courbes de couleur représentent le pourcentage du besoin énergétique que différentes surfaces de capteurs vont pouvoir couvrir.

  

   

Sans capteur solaire, le besoin énergétique devra donc être couvert intégralement par les moyens traditionnels (gaz, mazout, électricité,..).

 

 

Le système classique/sous pression est en général dimensionné pour fournir 85 % des besoins théoriques calculés au meilleur moment de l’année (ligne jaune).

L’installation sous pression qui atteindrait 100 % du besoin théorique au meilleur moment de l’année (ligne rouge) pourrait subir de graves dégradations.

 

 

Ce phénomène n’arrivant pas dans les installations à drainback (lignes bleus), celles-ci peuvent être dimensionnées plus largement pour atteindre une fraction solaire beaucoup plus importante et par conséquent aboutir à une économie globale plus grande.

 

 

Si vous souhaitez recevoir une analyse  permettant de définir l'intérêt de placer un système solaire thermique Sunoptimo et les économies que vous pouvez réaliser, remplissez le formulaire.

Les informations contenues sur cette page sont purement informatives.​Elles ne constituent en aucun cas une incitation ou une offre d'achat. Elles se basent sur des prévisions soumises à un certain degré d’incertitude notamment en raison de facteurs commerciaux, économiques, météorologiques ou financiers. Les résultats réels peuvent par conséquent être différents des prévisions..